La prévention : une stratégie clé pour s’attaquer au cancer

Cette année, plus de 200 000 Canadiens se feront dire : « Vous avez le cancer. » Approfondir nos connaissances sur les facteurs de risque les plus importants peut nous aider à stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse… et à réduire le nombre de cas futurs de cancer.

Risque attribuable du cancer au Canada

En 2014, une équipe de chercheurs a entrepris d’estimer le fardeau actuel et futur du cancer en raison des facteurs de risque modifiables liés au mode de vie, à l’environnement et aux agents infectieux. Cette étude est la plus importante du genre au Canada.

L’étude porte le nom de ComPARe (Canadian Population Attributable Risk of Cancer, Risque attribuable du cancer chez la population canadienne) et ses résultats peuvent avoir une influence sur nos comportements, nos programmes, nos politiques et notre planification en matière de prévention.

L’étude ComPARe fait suite à l’étude sur le fardeau des cancers professionnels au Canada, une enquête antérieure qui s’était penchée sur les cancers liés à une exposition professionnelle au Canada.

Le présent site Web rassemble le savoir tiré de l’étude ComPARe et de l’étude sur le fardeau des cancers professionnels au Canada.

Risque attribuable du cancer chez la population canadienne

Grâce à l’étude ComPARe, nous savons qu’on peut prévenir environ 4 cas de cancer sur 10 en adoptant un mode de vie sain et des politiques qui protègent la santé des Canadiens.
Explorez les données liées aux thèmes suivants :

Mode de vie

Environnement

Agents infectieux

Exposition professionnelle

Les résultats de l’étude ComPARe peuvent servir à défendre l’intérêt public, à influencer et à informer

Nous avons créé des infographiques, des publications de recherche et d’autres ressources utiles pour faciliter votre travail de prévention du cancer.