Avec le début de la nouvelle année, de nombreux Canadiens ont sorti leurs vêtements de sport et tentent de tenir la résolution d’être plus actifs en 2020. C’est une bonne nouvelle, car l’activité physique est un élément important de saines habitudes de vie et d’un avenir sans cancer.

Peu importe le type d’activité physique qui vous plait, plus vous en faites, plus vous en tirerez de bienfaits pour la santé. Ces bienfaits comprennent la prévention d’affections chroniques comme le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Nous savons également que plusieurs types de cancer sont liés à l’inactivité physique, comme le cancer du sein, le cancer colorectal, le cancer du poumon, le cancer de l’estomac et le cancer de l’utérus. La recherche montre que l’activité physique aide à réduire le risque de ces cancers parce qu’elle peut réduire la masse adipeuse, diminuer l’inflammation et réguler certaines hormones qui influent sur la croissance du cancer.

Cependant, 7 Canadiens sur 10 ne font pas assez d’activité physique et ne profitent donc pas des bienfaits pour la santé que l’exercice régulier apporte. L’étude ComPARe a estimé qu’en 2015, environ 11 600 nouveaux cas de cancer étaient dus à l’inactivité physique au Canada. Si la tendance actuelle se maintient en matière d’inactivité physique, on prévoit que 16 500 nouveau cas de cancer dus à un manque d’activité physique seront diagnostiqués en 2042. Heureusement, beaucoup de ces cas de cancer sont évitables. En fait, si 25 % des Canadiens devenaient plus actifs, environ 26 000 nouveaux cas de cancer pourraient être évités d’ici 2042.

Pour profiter des bienfaits d’un mode de vie actif, la Société canadienne du cancer recommande aux adultes de viser 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée chaque jour, ce qui inclut des activités comme le vélo ou la marche rapide. Comment savoir qu’une activité est d’intensité modérée? Elle fait augmenter le rythme cardiaque et il est plus difficile de discuter avec quelqu’un. Vous pouvez aussi opter pour des activités physiques d’intensité vigoureuse, comme la course ou la nage, qui vous font sentir à bout de souffle. En plus des activités de ce type, il est recommandé de faire des exercices de musculation quelques fois par semaine.

Si accroître votre degré d’activité physique chaque semaine vous semble intimidant, un bon point de départ est de vous fixer un objectif SMART (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel). Vous pouvez aussi demander le soutien d’un professionnel de la santé pour concevoir un plan qui vous aidera à atteindre votre but.

Partagez les résultats de l’étude ComPARe concernant les bienfaits de l’activité physique sur la prévention du cancer avec vos amis et les membres de votre famille, car ils pourraient les encourager à être plus actifs, eux aussi!

Charlotte Ryder-Burbidge
Associée de recherche en épidémiologie, Recherche sur l’épidémiologie et la prévention du cancer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment